28 jours

2019-02-15

Un mois lunaire, un mois plus court que les autres…  Ça ne devrait pas être difficile! …  J’ai même commencé avant le jour ‘J’ comme dans : j’arrête. Motivé par une envie de changer d’habitude.  Cette habitude molle, pour moi, une habitude ordinaire, comme pour bien des gens… Celle de prendre un verre de temps à autre.

… prendre un verre de bière mon minou, prendre un verre de bière ‘right-trou’ …

chanson de l’oncle ‘paqueté’ (déf. : plein de son ‘six pack’)

Le 31 janvier, j’ai commencé mon défi de 28 jours sans alcool pour la Fondation Jean Lapointe.

Ce n’est finalement pas si facile que ça. Il y a tant d’occasion de prendre un verre, ou deux. Et souvent de belles occasions. Je fais de ces moments ‘sans’, un temps d’arrêt et de réflexion. J’observe, mon corps habitué, se déshabituer; mon esprit un peu étourdi par cette absence du spiritueux… j’observe la différence d’être présent sans les effluves du fleuve alcool. Et ça fait tout une différence!

Étonnamment on dort tellement mieux; un sommeil profond, celui des rêves… Les jours aussi sont plus longs, mieux employés; surtout à cause des soirées, particulièrement ces longues soirées d’hiver, où faute de m’être pris pour une outre, mon esprit se laisse emplir d’images, de lectures, de pensées plus vives. Sans alcool, le corps est plus léger aussi, plus alerte; mieux conscient du temps qui passe et de la Vie qu’il faut savourer jusqu’à la dernière goutte! Mais bien honnêtement je vois bien aussi ce que l’alcool me cache… Ce terrain vague de mes émotions, de mes nostalgies ou de ma colère bouche bée. Parce que ça ne va pas toujours comme l’on voudrait; et lever le coude s’avère parfois, presqu’inconsciemment ou très consciemment, le geste le plus facile qu’il nous vient de faire, pour engourdir tout cela… Qu’il s’agisse de juste un peu, ou trop.

Oui, j’apprends beaucoup. Et je n’en prends plus.
Il me reste encore un bon deux semaines. Et après, j’espère bien que ma consigne aura changé; qu’au lieu d’engranger les dix sous du lendemain, ce sera ma santé qui prospèrera euphoriquement!

 

appareil Horseman – objectif Schneider 120mm – Kodak Portra 160 4×5

 

Alors, il vous reste aussi du temps pour me parrainer, pour m’encourager, à terminer mon défi en me témoignant votre sincère et bien intentionnée amitié. Mais surtout, par vos dons, à continuer d’éduquer notre beau monde (c’est ce que fait la Fondation Jean Lapointe). Parce que, vous serez d’accord, l’éducation est garante de l’avenir. Il faut éduquer, conscientiser, préparer le terreau de nos êtres individuels et sociaux. Qu’il s’agisse de ‘consommer’ alcool, objets, selfies, relations… la modération aura toujours sa place substantielle. Il faudra bien ‘modérer’ nos transports et nos ardeurs, et se remettre de cette cuite défaite de vouloir ‘toujours pluss’ et être autre chose, en commençant par cesser d’oublier… de s’oublier.

Allez! Une p’tite bouteille de moins à ma santé! Et merci d’avoir lu et de faire le tour de cette ébauche de site. Merci aussi à ceux qui ont déjà contribué.


2 mars …

Le défi est terminé. Un gros MERCI ! à tous ceux qui y ont contribué. J’ai dépassé mon objectif de 280$ pour terminer avec un don total de 336$ à la Fondation.

 

Le vrai succès pour moi, c’est le ‘ressenti’ que j’ai acquis en accomplissant ce défi sans alcool. Étonnamment j’ai envie de continuer! Continuer de donner à mon corps et mon esprit ce qu’ils réclament vraiment : une meilleure ‘présence à Soi’… en consommant autrement. Merci !!

 

 

Articles récents
L'innocence
Devoir de mémoire. Ou simple rappel amoureux...
Vers la Lumière...
Lieux de mémoire. Matière à réflexion...

    16 comments

  • Josianefreyd 2019-02-17
    Reply

    Quelle idée géniale !!
    Fais sortir *ton génie… de la bouteille* mon frère !!!

    • Jean-René 2019-02-17
      Reply

      Merci Josiane! Je reconnais là toute ta plume, grande soeur!

  • François 2019-02-18
    Reply

    Comme tu dis si bien, ‘un jour vaut mieux que deux tu boiras’ ou quelque chose du genre… Bon 28 mon ami!

    • Jean-René 2019-02-18
      Reply

      Merci François! Assurément ces mots coulent de ta source de poète!!

  • Josianefreyd 2019-02-18
    Reply

    Un jour à la fois
    Un pas à la fois
    * petit frère*…. Tu me vois?…
    Je marche… dans tes pas
    Derrière toi!!!
    N’arrête surtout pas!!!
    Je suis là!

    • Jean-René 2019-02-18
      Reply

      Comme disait Dame Gertrude : « petits pas à petits pas … tu y arriveras! »

      • Josianefreyd 2019-02-19
        Reply

        Laisse toi porter par le génie qui t’habite…. La photographie!
        et… Stp…
        *dessine moi…. un mouton!*

        • Jean-René 2019-02-19
          Reply

          Je voudrais bien… mais alors là, le dessin, c’est pas mon fort! Et des moutons, j’en compte de moins en moins le soir, pour rejoindre le grand pâturage…

          • Josianefreyd 2019-02-20

            Alors …cher * petit.Prince*
            apprivoise le.*beau*..
            petit..* renard…*..
            .*dans le champ*…!

  • LDL 2019-02-18
    Reply

    La bouteille à la mer représente tout un symbole. C’est un message envoyé qui signifie que l’on a besoin de ce qu’il y a dans le «Tout » – dans cet amour universel – pour grandir. C’est aussi un message d’espoir. Une des 12 étapes vers le recouvrement de la liberté.

    • Jean-René 2019-02-18
      Reply

      Et chaque étape mérite salaire! Merci Lise pour ton généreux don!! Et cet érudit message!!! Cette bouteille s’était échouée sur notre heureuse île…

  • Élisabeth 2019-02-24
    Reply

    Bientôt, Février achève… Je te souhaite de voir la vie sous un nouvel angle en Mars.

    • Jean-René 2019-02-24
      Reply

      Oui, ça c’est certain. Et avec une autre énergie ! Merci Élisabeth !!

  • Josiane 2019-02-28
    Reply

    Cette photo du dépanneur
    *Jean René*….* belle gueule*…
    Est absolument * géniale*
    Tout comme tu l’es!!

  • Pierre Vanier 2021-03-31
    Reply

    Cher Jean René,
    Un site internet très bien monté, bravo! Et bien en vue. Je constate à travers tes images,
    la façon que tu as de regarder à travers ton objectif et de faire parler tes sujets.
    Car une photo vaut mille mots!

  • Laisser un commentaire

article suivant L’Ange d’Albert